Articles

Les préférences révélées et la formation de la théorie de la demande

P. MONGIN

Revue Economique

2000, vol. 51, pp.1125-1152

Departments: Economics & Decision Sciences, GREGHEC (CNRS)


L'occasion de ce travail est fournie par le cinquantenaire de deux articles célèbres,écrits par Houthakker et par Samuelson, auxquels la théorie néo-classique duconsommateur doit en partie sa forme actuellement reçue. On situera l'apport desdeux articles dans les deux problématiques suivantes : celle des « préférencesrévélées », conçue par Samuelson en 1938, et celle, qui remonte à Pareto en 1906,de l' « intégrabilité des fonctions de demande ». On s'efforcera de comprendrepourquoi la lancinante question de l'intégrabilité n'a trouvé de solution que grâce audétour tardif et peu naturel d'une théorie des « préférences révélées ». L'articlepropose en outre une interprétation nouvelle du travail de Samuelson, qui vise à leréhabiliter contre les objections méthodologiques des commentateurs. On conclutque la notion de « préférences révélées » présente un intérêt persistant pour lathéorie contemporaine du consommateur


JavaScriptSettings