Case studies

Microsoft Lcs: Lancement d'un produit high tech internet en BtoB

M. BADOC

2005

Mars 2005, un cadre de haut niveau, possédant un double diplôme Ingénieur et MBA, doté d'une expérience professionnelle (conseil en nouvelles technologies, création d'une « start-up » AlmaTeam, marketing....) entre chez Microsoft France.
Après avoir consacré quelque temps à la connaissance de l'entreprise et de sa filiale française, il est nommé Chef de Produits Office 2003 Pro, Live Meeting et Live Communications Server. En dehors des tâches opérationnelles qu'il doit exécuter, la direction marketing lui demande de proposer un plan à trois ans pour le développement de l'offre Live Communications Server avec la volonté de générer un chiffre d'affaires de 30 millions d'€ en France à l'échéance du plan.
Afin de réfléchir à la faisabilité du projet ainsi qu'aux moyens à mettre en œuvre, il crée un groupe de réflexion incluant en dehors de lui-même : un collaborateur et deux étudiants de grandes écoles de commerce en stage chez Microsoft...

Keywords: Cas de synthèse , Cas d'examen , Plan marketing , Budget marketing , SWOT , Choix stratégiques , Segmentation stratégique , Positionnement d'un nouveau produit , Marketing, mix , Innovation , High tech , BtoB , e, marketing , CRM , Business plan

The Amazon.com-Toys'r'Us Alliance

P. DUSSAUGE, W. MITCHELL, M. RIVERA

2005

This case presents the alliance set up in 2000 by the two firms to sell toys on-line. It describes the rationale that led each firm to enter the alliance, as well as the suggestions made by Amazon and Toys 'R' Us respectively on how the alliance should be organised and managed. From this, students are expected to work out the hidden agenda of each firm, ie, learning about toy retailing for Amazon and about e-commerce for Toys 'R' Us. This case illustrates how alliances based on complementary partners can lead to learning, knowledge leakage, and inter-partner competition. A supplement '305-509-4' is available to accompany this case.

Keywords: Alliances; e-Commerce; Toys; Co-opetition; Learning in alliances

VECSYS : quel business model pour l'OpenVox® ?.

M. SANTI

2004

Vecsys est une entreprise française de haute technologie qui depuis plus de 20 ans survit et se développe dans l'industrie techniquement si attractive, mais commercialement si difficile, de la reconnaissance et de la synthèse vocale. En étroite relation avec le Limsi, un laboratoire français spécialisé sur la synthèse vocale et reconnu comme un des quatre leaders mondiaux, Vecsys a toujours réalisé des grandes premières techniques.
L'OpenVox est une innovation de système majeure qui permet à une personne de dialoguer en langage naturel par téléphone avec un serveur vocal en ayant l'impression de parler à une personne (voix féminine en général) qui la comprend et lui répond. Cette offre est une alternative au serveur vocal DTMF (utilisation des touches pour faire des choix proposés au téléphone) et au système des centres d'appel.
Fruit de nombreuses années de recherche, cette innovation a, a priori, de nombreux débouchés pour peu que le modèle économique retenu soit pertinent.
Vecsys n'est pas le seul sur ces technologies vocales et, force est de constater, que la plupart des acteurs peinent à trouver leur marché et préserver leur situation financière.
Sur un marché qui peine à démarrer, quel business model permettra à Vecsys de tirer profit de son innovation ?

Keywords: Cas de synthèse , Nouvelles technologies , R&D , B to B , B to C , Innovation , Business Model , Chaîne de valeur , Environnement concurrentiel , Management de la technologie , Stratégie innovante.

Daphné: opération de croissance externe

P. QUIRY

2003

Leader en France, et acteur de premier ordre dans le monde de la production de DVD, Daphné est une société cotée en bourse sur le Second marché de la Bourse de Paris.
Début 2003, le groupe étudie le dossier de la société allemande Debord, leader sur le secteur allemand, concernant une éventuelle opération de croissance externe, au prix de 90 millions d'euros.
Deux modes de financement possibles sont proposés aux actionnaires de Daphné : soit par augmentation de capital, soit par endettement sachant qu'il conviendra de s'interroger sur l'impact de l'acquisition, sur les paramètres financiers de Daphné (post-acquisition) et la notion de création de valeur pour l'actionnaire.
Pour préparer le conseil d'administration, où va se débattre cette problématique, vous devez réaliser une analyse financière de la situation et en tirer des conclusions ...

Keywords: Cas de synthèse , Cas d'examen , Analyse financière , Politique financière , Fusion, acquisition , Croissance externe , Création de valeur , Actionnariat , Endettement , Rentabilité économique , Capitaux propres

Le test Bio-Rad

M. SANTI

2003

Mars 1996 : des scientifiques britanniques annoncent un lien probable entre l'ESB (l'Encephalopathie Spongiforme Bovine) qui décime le cheptel britannique et une nouvelle forme de la maladie de Creutzfelt-Jakob ; c'est le début de la vraie crise de la 'vache folle'.
Des tests de détection post-mortem rapides sont développés par plusieurs acteurs, dont un laboratoire du CEA, qui travaillait sur les prions depuis plusieurs années.
Malgré les résultats plus probants et précis du test du CEA, les autorités françaises décident de retenir, à la suite d'une procédure jugée par beaucoup 'peu scientifique, voire douteuse', le test proposé par une société suisse.
Le cas analyse comment ensuite, en s'associant avec un partenaire industriel mondial du secteur des tests et en s'appuyant sur les recommandations des autorités européennes, le test Bio-Rad a réussi à prendre 70% du marché mondial.

Keywords: Innovation , Valorisation , Management de la technologie , Stratégie innovante , Gestion de crise , Lobbying


JavaScriptSettings