Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
Programmes MBA Programmes MBA Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Programmes MBA MBA MBA EMBA EMBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Executive MBA Executive MBA Formez vos équipes Formez vos équipes Summer School Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Summer programs Summer programs Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Executive Education

Charles Bark et le robot intelligent pour personnes âgées

Charles Bark est l’un des 3 meilleurs entrepreneurs français en Chine spécialiste de l'Intelligence Artificielle. Entrepreneur dans l'âme, il a remporté plusieurs challenges, notamment celui de concevoir Hinonou, un robot connecté et compagnon de santé des personnes âgées. Avec cette invention, l'objectif de cet ancien alumni d'HEC PARIS EXECUTIVE EDUCATION et d'Oxford, est de permettre aux séniors de vivre plus longtemps chez eux et en meilleure santé.

yuytu

POURQUOI  LE ROBOT HINOUNOU?

Il n’existait aucune offre sur le marché des parents isolés, ni aucune application permettant de faire des prévisions sur la santé. C’est pourtant un problème majeur auquel est confronté la moitié de la population chinoise car l’exode rural est important  : 60% des personnes âgées vivent seules aujourd’hui. Répondre à la question « comment aider les personnes âgées à vivre plus longtemps en meilleure santé chez elles » est ainsi une priorité à laquelle Hinounou s'attèle.

 

PRÉDIRE LES CHUTES ET LES RISQUES CARDIAQUES

Hinonou a plusieurs fonctions. La première est de faire du monitoring de santé à la maison, avec des objets connectés de santé à domicile. L'objectif est d'analyser les données intelligentes collectées à la maison en utilisant des algorithmes prédictifs, de les sécuriser via le Blockchain puis de s'appuyer sur ces résultats pour prédire les chutes et les risques cardiaques. La deuxième fonction consiste à faciliter la connexion sociale avec les familles et les aides-soignants. Ce robot est le produit de quatre années de recherche avec les plus éminentes autorités scientifiques internationales.

 

L'ESPRIT INTRAPRENEURIAL

Dans l’attente des fonds pour la commercialisation, nous allons remplacer le robot par un smartphone dédié aux personnes âgées. Nous l’avons intégré dans un pack conçu avec plusieurs composants – des objets connectés médicaux – un pack ADN permettant de réaliser un test génétique pour identifier les risques des personnes âgées sur 3 plans : cardiaque, mentale et nerveux. Une fois les risques identifiés, la prévention devient possible. Ce pack comprend également une assurance offerte aux personnes âgées jusqu’à 100 ans, car au-delà de 65 ans en Chine, elles n’ont pas le droit d’avoir une assurance privée. Si le service est pour l'instant expérimenté en Chine, il se peut qu'il se développe en France d'ici quelques années. Pour cela, la France doit s'ouvrir aux tests génétiques actuellement interdits pour des raisons éthiques, mais pratiqués en Chine ou aux Etats-Unis.

 

Article réalisé en partenariat avec Les ECHOS SOLUTIONS

Poursuivre la lecture: LES ROBOTS DESTINÉS A REMPLACER PLUS D'UN TIERS DES EMPLOIS AUX ÉTATS-UNIS