Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Summer programs Summer programs Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Institut Society & Organizations

Earth Week : quatre questions à Louis Fidel, président de l’association étudiante ESP’R

Pour la deuxième fois cette année, HEC Paris accueille la Earth Week, un événement organisé par les étudiants, conçu à la fois pour promouvoir les initiatives sociales et environnementales et pour débattre autour des programmes de développement durable et de l’essor des entreprises écologiques. Malgré les contraintes imposées par le deuxième confinement, l'association étudiante ESP'R propose 19 événements virtuels sur 12 jours, à partir du 18 novembre.

© HEC Paris / association ESP'R

« Préparez-vous à égayer votre deuxième confinement avec de bonnes vibrations vertes ! » : avec ces mots, l’association ESP'R s'est adressé à toute la communauté HEC, en invitant les étudiants et les collaborateurs à participer à une multitude d'ateliers, de conférences et de tables-rondes. Cette 2ème édition de la Earth Week démarre le 18 novembre par une conférence de l’astrophysicien Aurélien Barrau. Elle s'achèvera le 29 novembre par l'invitation du prix Nobel Muhammad Yunus, qui partagera sa vaste expérience du social business. Entre-temps, l'association étudiante ESP'R, forte de 55 membres, aura organisé 17 ateliers, conférences et débats. Parmi ceux-ci, une session, de cuisine végétarienne, un échange avec Barbara Pompili, actuelle ministre de la Transition écologique (une fonction décrite par Politico comme « l'un des postes les plus dangereux de la politique française »), un invité surprise le 27 novembre et un atelier sur le climat et la finance, co-organisé par l’Institut S&O d’HEC Paris et la Saïd Business School. Neuf mois après la toute première Earth Week, nous avons pu nous entretenir avec le président d'ESP'R, Louis Fidel (H23), à la veille de la conférence d'ouverture.

 

© HEC Paris / association ESP'R

Comment compareriez-vous cette 2ème Earth Week avec sa première édition au mois de février dernier ? 

© Louis Fidel / HEC Paris

Louis Fidel: Le confinement en cours a évidemment changé notre mode de fonctionnement. Pour parler franchement, les défis à relever pour transformer cette semaine en un événement 100% digital, sur neuf jours, nous ont fait un peu hésiter. Mais avec le développement phénoménal de Zoom et la capacité des étudiants à s'acclimater à l'enseignement à distance, nous avons malgré tout décidé de maintenir cette Earth Week. C'était la bonne chose à faire. Nous nous sommes aussi rendu compte à quel point les nouveaux étudiants ont besoin de ce type d'événements. Les 30 étudiants de première année (L3) qui ont rejoint l’association ESP’R en septembre sont très, très motivés. Ils veulent des événements pour combler le vide que le confinement impose. ESP’R est une association idéale pour l'intégration et l'échange, et ils se sont énormément investis dans la préparation de cet événement.

Nous avons par ailleurs tendu la main, comme jamais auparavant, aux autres membres de la communauté HEC, et notamment les professeurs et les collaborateurs. Jusqu'à présent, l'association ESP'R était essentiellement composée d’étudiants du programme Grande Ecole. Nous avons invité des étudiants du MBA, du MSc Sustainability & Social Innovation (SASI), des Masters, ainsi que des professeurs et collaborateurs d'HEC Paris, à venir partager nos préoccupations sur l'économie sociale et le développement durable sur le campus... et au-delà ! Nous avons eu de très bons échanges avec l'Institut S&O et François Collin, qui est le nouveau directeur de la Stratégie climat & environnement d’HEC. Cet événement est donc vraiment pour tout le monde et il nous permet d'élargir notre visibilité.

Et qu'en est-il du programme lui-même ?

La première Earth Week s'était concentrée sur quatre thèmes. Celle-ci en comptera 19 ! Chaque session a son propre thème et il peut être assez large : nous aurons ainsi un atelier sur la mode durable, un autre sur la mesure de l'impact, il y aura également un échange avec les étudiants du SASI pour mieux comprendre leur Master. Nous aurons un débat sur les avantages et les inconvénients de la 5G, et nous avons aussi programmé un atelier de collage numérique… et ainsi de suite. C'est une autre façon d’organiser les choses : en somme il devrait y avoir quelque chose pour tout le monde, à travers tous ces événements de taille réduite sur des thèmes spécifiques.

La Earth Week est le principal événement de l'association ESP'R cette année et vous avez l'intention de la programmer chaque semestre. Mais votre conférence de clôture annoncera déjà un autre événement d’importance, The Rise...

Oui, Muhammad Yunus va partager avec nous sa vaste expérience dans le cadre de cette campagne annuelle de collecte de fonds pour les micro-entreprises des pays en développement. La dernière fois, nous avions réussi à récolter près de 41.000 euros pour les micro-entrepreneurs rattachés au programme Babyloan. Nous n'étions pas seuls, bien sûr, et avions uni nos forces avec les étudiants de huit autres campus français. Cette fois-ci, nous commencerons notre campagne de collecte de fonds le 1er décembre. Et qui mieux que le professeur Yunus pour la lancer, avec sa grande expérience du social business au service des personnes défavorisées ? Ce sera néanmoins un véritable défi d'égaler l'effort de l'année dernière, car notre campagne de collecte de fonds ne sera que numérique et manquera inévitablement de touche humaine.

Louis Fidel, qu'est-ce qui vous a poussé à vous impliquer autant dans l'association ESP'R et ses programmes ?

Pour être franc, je voulais vraiment démontrer qu'HEC Paris n'est pas liée seulement au business, au conseil ou à la finance. Mon année en tant que président d’ESP’R m’a permis de comprendre comment l'association aide à créer de nouvelles trajectoires pour les étudiants qui ne sont pas intéressés par des carrières plus traditionnelles. Et il y a eu un tel développement dans la conscience de notre génération ! Chaque jour, nous recevons des offres de stages dans des entreprises d'économie sociale et solidaire (ESS). Notre objectif est de synthétiser ces offres et d'y attirer davantage d'étudiants.

Nous avons beaucoup d'autres projets en cours : nous préparons un atelier sur l'innovation durable pour février prochain lorsque, espérons-le, nous serons tous de retour sur le campus. Nous sommes également en train de créer une épicerie qui vendra des aliments sains, biologiques et naturels produits localement. Cela permettra de laisser une empreinte écologique la plus faible possible avec peu d'emballages, et beaucoup de recyclage. Enfin, nous cherchons à professionnaliser notre association. Pour cela, nous avons mis en place un partenariat avec le Centre IDEA, qui travaille avec l'Accélérateur ESS Ile-de-France. Il y a donc beaucoup de projets passionnants à mener avant la prochaine Earth Week qui, nous l'espérons, aura lieu en mars ou avril 2021.

 

Voir le programme complet de la Earth Week

 

Module 120-news

Lire aussi

HEC premier campus ecolo - ranking Le figaro - vignette
Face à l’urgence climatique, il est de la responsabilité des écoles de commerce d’inscrire dans leur cursus les enjeux liés à l’environnement et à la protection de la biodiversité. En juillet dernier, HEC...
so institute - yunus - zoom conference - vignette
En mai dernier, les étudiants d'HEC du Certificat Inclusive and Social Business ont eu la chance d'échanger pendant plus d'heure avec le prix Nobel Muhammad Yunus. Les sujets abordés ont été la crise...