Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
Programmes MBA Programmes MBA Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Programmes MBA MBA MBA EMBA EMBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Executive MBA Executive MBA Formez vos équipes Formez vos équipes Summer School Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Summer programs Summer programs Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Executive Education

L'entrepreneuriat à impact social et environnemental

Florian Hoos, professeur à HEC Paris, est expert en entrepreneuriat social et en changement. Il définit les entrepreneurs sociaux comme des individus qui trouvent des solutions innovantes aux défis sociaux et environnementaux, et qui transforment ensuite leurs idées en réalité business grâce à  l'entrepreneuriat.
 

Prof Insights Banner Image

Le point de départ, pour la majorité des entrepreneurs sociaux, est d'identifier un problème social ou environnemental, explique le professeur Florian Hoos. L'étape suivante consiste à déterminer comment ce défi peut être relevé dans le cadre d'un business model durable. L'objectif est de trouver une opportunité de marché qui permette de résoudre à la fois les problèmes sociaux et environnementaux. « Quand vous créez votre business model et que vous faites évoluer votre entreprise, le défi principal est de ne pas vous éloigner de la mission sociale, qui doit rester votre priorité », déclare-t-il.

L'ÉMERGENCE DE L'ENTREPRENEUR SOCIAL


L'entrepreneuriat social s'accélère. Le professeur Hoos attribue cette résurgence à une conscience sociale accrue au sein de trois groupes clés. Premièrement, la jeune génération qui arrive sur le marché du travail veut avoir un impact grâce à ses efforts. « Ils comprennent, comme l'a dit Greta Thunberg, que « la maison est en feu », explique-t-il. « Il leur semble que le moyen le plus rapide, le plus efficace et peut-être le plus gratifiant de contribuer à un monde meilleur est l'entrepreneuriat social ». Pour lui, cette jeune génération dispose également d'outils puissants pour mobiliser les masses – un atout de poids pour faire bouger les lignes.

Le second groupe est composé d'individus qui ont déjà réussi financièrement et veulent maintenant contribuer à servir l'intérêt général. Souvent, ces entrepreneurs sont arrivés à un tournant de leur vie et veulent cesser de se concentrer sur leur propre carrière pour s'investir dans la communauté.

Le troisième groupe comprend des personnes qui ont souffert d'injustice sociale ou qui ont directement été touchées par des problèmes environnementaux. Le professeur Hoos les désigne comme des entrepreneurs sociaux émergents, qui ont consacré leur vie à corriger les erreurs passées, comme des « guerriers ».

 

LES DÉFIS DE L'ENTREPRENEURIAT SOCIAL


Si vous faites partie d'une entreprise traditionnelle, expose Florian Hoos, votre but principal est, en somme, de faire du profit. Quand vous êtes un entrepreneur social, « vous visez différentes cibles de même importance. » Il s'agit non seulement d'engendrer des revenus, mais aussi de générer un impact social et environnemental tangible. Selon lui, ceci peut compliquer la gestion de l'organisation, « surtout quand il s'agit de mettre en place de façon adaptée un système de contrôle de gestion et un système motivant pour vos employés ». Il faut ensuite attirer l'investissement. Les investisseurs peuvent se montrer intéressés par les idées commerciales de l'entrepreneur, et beaucoup moins par la mission sociale sous-jacente. Les investisseurs intéressés par l'impact écologique et social choisissent bien souvent de ne pas investir chez les entrepreneurs sociaux qui débutent. C'est aussi pour cette raison que les nouveaux entrepreneurs sociaux font appel aux plateformes de financement communautaire. 

Un autre défi pour les entrepreneurs sociaux est de mesurer l'impact de l'organisation sur la société et l'environnement. Florian Hoos explique que les entreprises traditionnelles évaluent le profit selon « une série de règles standard comme l'International Financial Reporting Standards ou l'US-GAAP ». Cependant, pour les projets qui visent l'impact social et environnemental, les aspects non-financiers sont plus difficiles à évaluer. Il n'y a pas de standard de mesures pour l'impact social et écologique. 

 

DES PROJETS ENTREPRENEURIAUX QUI FONT LA DIFFÉRENCE 


De nombreuses entreprises sociales rencontrent le succès. Deux organisations viennent en particulier à l'esprit de Florian Hoos. La première est bKash, une entreprise du Bangladesh qui propose des services de transfert d'argent par téléphone portable. Le business model de bKash est basé sur une observation clé : si 15 % seulement des Bangladeshis possèdent un compte en banque, plus de 70 % ont un téléphone portable. Ce type de service est un exemple saisissant de l'inclusion financière pour sortir de la pauvreté. 

Une autre entreprise à valeur sociale ajoutée est Dialogue in the Dark. Durant le dîner, des serveurs aveugles proposent une expérience sensorielle unique aux clients en leur servant un plat surprise dans l'obscurité totale. L'objectif est double : offrir un travail bien payé et porteur de sens aux personnes atteintes de cécité, et « changer les regards et faciliter l'insertion sociale des déficients visuels à grande échelle. »

Pour le professeur Hoos, la passion joue un rôle essentiel dans le lancement d'un projet entrepreneurial à impact social et environnemental positif. Dans bien des cas, les meilleurs initiateurs de changement sont ceux qui ont eux-mêmes rencontré des problèmes sociaux ou liés à l'environnement. « Au bout du compte, c'est cette recherche passionnée de solutions sociales et environnementales qui mène au succès. »