Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Développement durable Développement durable Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Entreprises Entreprises Executive MBA Executive MBA Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs Summer Programs Summer Programs
Executive Education

Le leadership au service de l'accès au droit des plus démunis

Docteur en droit et enseignant chercheur, Efoe Dosseh-Anyron avait un projet ambitieux : la création d’une « clinique juridique » pour faciliter l’accès au droit des populations défavorisées de son pays, le Togo. La formation « Lead Campus : Sustainable Leadership in Africa » lui a permis d’affiner son dispositif et de lancer la phase de concrétisation de la clinique Djéna, implantée à Lomé et à Paris. 

cueilleurs dans un champ en Afrique

J’ai étudié le droit car il contribue à créer un monde plus juste

Certains choisissent la filière « droit » un peu par hasard. C’est loin d’être le cas d’Efoe Dosseh-Anyron, inspiré par la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789. « J’ai toujours été touché par les inégalités et j’ai compris très tôt que le droit pouvait permettre de contribuer à un monde plus juste et plus durable. Il est au service de l’inclusion sociale, d’une richesse partagée et d’une société plus égalitaire. L’étudier s’est imposé comme une évidence », confie aujourd’hui l’enseignant – chercheur, auteur d’une thèse de droit comparé à l’Université de Reims Champagne-Ardenne en cotutelle avec l’Université de Lomé. En tant que professeur de droit foncier au Togo, il a enseigné le droit coutumier africain et le droit romain (par le biais du droit français).

Cette expérience lui a permis de prendre conscience du fossé qui existe entre les textes et l’usage. « Une grande réforme du droit foncier a été initiée en 2010 dans la plupart des pays d’Afrique », explique-t-il. « Elle a eu lieu au Togo en 2018. Et cela a créé un décalage entre la théorie et la pratique, car dans les villages les chefs coutumiers ne sont pas formés au nouveau code foncier. Ils ignorent ou ne comprennent pas les lois qu’il contient. Et cela a donné naissance à un gros foyer de contentieux. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de fonder une clinique juridique pour aider les populations à appliquer le droit en vigueur. » Mais pour réaliser son souhait, Efoe Dosseh-Anyron avait besoin de perfectionner son approche du leadership.

 

Un programme pour former les futurs leaders porteurs de sens

Le programme « Lead Campus : Sustainable Leadership in Africa » d’HEC Paris Executive Education a pour vocation de renforcer les connaissances des porteurs de projets en matière de management au sens large, dans le contexte spécifique du continent africain en transition. « Cette formation répondait parfaitement à mes attentes pour lancer mon projet de clinique juridique ! » s’enthousiasme Efoe Dosseh-Anyron. Au cours du programme, les participants sont invités à imaginer des modèles économiques innovants pour faire face aux grandes mutations et aux enjeux contemporains majeurs tels que la gestion des ressources, la réduction de l’empreinte carbone ou encore l’inclusion sociale. L’objectif ? Eriger des futurs leaders porteurs de sens, formés autant à l’excellence entrepreneuriale qu’au développement durable.

« C’est une formation très riche », souligne le juriste. Avant de détailler : « Les professeurs et les intervenants m’ont donné les outils méthodologiques pour la construction de ma clinique. J’ai appris à choisir les bons collaborateurs, à me poser les vraies questions en termes d’éthique, et à développer un business plan en y intégrant une politique de RSE. Et puis mon projet a été challengé par mes pairs lors des différents modules, ce qui est aussi très important. L’intelligence collective m’a beaucoup aidé. Tous ensemble, nous avons envisagé plusieurs formes de financements. Et en parallèle de la formation, j’ai pu lancer les premières démarches. »

Efoe Dosseh-Anyron


Efoe Dosseh-Anyron

 

Faciliter l’accès au droit pour les plus démunis

Dans de nombreux pays d’Afrique, les couches les moins favorisées de la population sont privées d’accès au droit, faute de moyens pour s’offrir les services de professionnels de la justice. C’est ce constat qui a poussé Efoe Dosseh-Anyron à s’inspirer du concept américain de « clinique juridique ». Il le définit ainsi : « C’est un lieu où des professionnels et des étudiants en fin de parcours donnent des consultations pro bono. » Pour ouvrir la première branche de la Clinique Juridique Djéna, le trentenaire et son équipe ont d’abord formé des étudiants au code foncier domanial togolais (relatif à la propriété, aux transactions et aux conflits de voisinage, entre autres). « Nous les avons également fait progresser en matière de prise de parole », ajoute le fondateur du projet.

La clinique compte déjà une quinzaine de professionnels et autant d’étudiants. Et elle comprend une antenne en France, à destination de la diaspora. Mais le jeune leader ne compte pas s’arrêter là. « Par la suite, nous aurons d’autres axes de développement. Nous ouvrirons un pôle dédié au droit du travail car le Togo a promulgué un nouveau code cette année. En 2022, nous voulons organiser un colloque en droit foncier et développer des partenariats avec des communes. Nous souhaitons également ouvrir des consultations en ligne, constituer une structure ambulante qui se déplacera dans les villages, et dupliquer notre organisation dans d’autres pays d’Afrique. » Des ambitions qui nécessitent un sens aigu du leadership !

 

Les grands leaders d’aujourd’hui et de demain sont des leaders éclairés

Au cours de la formation « Lead Campus : Sustainable Leadership in Africa », le juriste a découvert la notion de « leadership éclairé ». Et cela a été un déclic. « Je me sens en phase avec cette figure de leader doté d’une grande capacité d’écoute, qui fédère ses équipes et leur explique la raison d’être de l’entreprise pour que tous les acteurs de la chaine l’intègrent. Il parvient à créer une relation de confiance avec ses collaborateurs, et, surtout, il engendre du développement durable en respectant des valeurs morales pour relever les grands défis du siècle », précise-t-il.

« En Afrique, tous ces aspects sont très importants car les jeunes sont plus que jamais en quête de sens. Nous allons connaître un accroissement vertigineux de la population dans les décennies à venir. Et les leaders devront tenir compte de ces données démographiques pour créer de la richesse durable et partagée. »

Une ligne de conduite que le concepteur de la Clinique Juridique Djéna a déjà adoptée. Il se réjouit d’avoir embarqué des confrères et des étudiants dans sa belle aventure, à cheval entre la France et l’Afrique.