Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Summer programs Summer programs Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
A propos

Message de Peter Todd, Directeur Général d'HEC Paris

Message diffusé à l'ensemble de la communauté étudiante, aux professeurs et collaborateurs le 5 juin 2020

A propos du racisme

Aujourd’hui, nous voici menacés par une nouvelle forme de pandémie mondiale, issue d'un mal qui se propage sans relâche, de manière souvent insidieuse, et qui engendre bien trop de douleur, de souffrance et de mort. Ce mal porte un nom : le racisme. 

La semaine dernière, nous avons tous été les témoins de la tragédie et de l’émotion profonde suscitées par des actes de racisme aux États-Unis. Ce n'est pas nouveau. Les États-Unis luttent de longue date contre la tentation de la discrimination raciale, profondément enracinée dans leur histoire et leur culture. Et en cela, ils ne sont pas les seuls. Le racisme est partout. 

Black lives matter. La vie des Noirs compte. Nous devons admettre que le racisme produit des effets profonds sur la société, dévastateurs non seulement pour les Afro-Américains mais aussi pour toutes les personnes de couleur à travers le monde. Le racisme de connaît pas de frontières et c'est notre devoir à toutes et tous de nous opposer à lui avec force et conviction. 

Le racisme n'est pas qu'un problème américain. C'est un fléau mondial qui exige une réponse mondiale. Il appartient à chaque individu et à chaque organisation de déterminer cette réponse, mais notre responsabilité doit être collective. Nous devons prendre la parole. Nous devons prendre position.  

Nous devons prendre la parole lorsque nous sommes confrontés au racisme et à la discrimination. Reconnaître que nous aussi pouvons avoir des préjugés, peut-être inconscients, qui perpétuent le problème et la douleur engendrée par la discrimination raciale. Dénoncer le racisme sous toutes ses formes, et pas seulement les plus flagrantes comme le meurtre odieux de George Floyd à Minneapolis et les violences policières brutales qui s'en sont suivi, mais aussi sous ses formes les plus subtiles et les plus insidieuses.

Nous ne pouvons pas nous contenter de prendre la parole. Nous devons aussi écouter. Car pour nous qui jouissons de privilèges et d’un pouvoir tout relatif, écouter est peut-être encore plus essentiel que parler. Nous devons chercher à comprendre, tout en reconnaissant que nous ne pourrons jamais réellement prendre la mesure de la douleur ni de la souffrance ressenties par celles et ceux qui sont victimes de racisme, de discrimination et de harcèlement. Mais nous pouvons et devons continuer à essayer. 

Pour y arriver, nous devons nous parler, nous parler vraiment. Nous devons engager une conversation, partager des expériences et apprécier des points de vue différents. Nous avons le privilège de vivre, à HEC Paris, au sein d'une communauté qui est parmi les plus diverses de toutes les écoles au monde. Mais ce privilège s'accompagne d'une responsabilité: celle de dénoncer tout acte de racisme et de discrimination dont nous serions témoins au sein de notre communauté et plus largement dans le monde qui nous entoure ; de dénoncer tout autant les manifestations de racisme ou de discrimination les plus discrètes et les plus insidieuses que les plus flagrantes et les plus manifestes. Et au-delà de cette prise de parole, notre devoir est de nous écouter les uns les autres pour tenter de comprendre.  

Je souhaite saluer ici les étudiants et les collègues qui m'ont poussé, et par extension, qui ont poussé HEC en tant qu'institution, à prendre la parole aujourd’hui. Ils nous ont aussi encouragés à écouter et nous l’espérons, à mieux comprendre. Ainsi, gardons bien à l’esprit que nos universités sont par essence des lieux où les divergences de vues et d'opinions servent l'apprentissage, où les débats sont toujours les bienvenus, et même accueillis avec bienveillance. Ce sont eux qui nous aident à apprendre et à grandir. Souvenons-nous aussi qu'à mesure que nous progressons et que nous apprenons à oser, nos principes et nos valeurs doivent rester nos principaux guides.

A HEC Paris, nos principes et nos valeurs embrassent, même si c’est de manière imparfaite, la diversité sous toutes ses formes. Ils ne laissent aucune place à la discrimination ni au racisme, et sur ce point, nous n’accepterons aucun débat.

Peter Todd 
Directeur Général et Dean
HEC Paris