Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
Programmes MBA Programmes MBA Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Programmes MBA MBA MBA EMBA EMBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Executive MBA Executive MBA Formez vos équipes Formez vos équipes Summer School Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Summer programs Summer programs Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Executive Education

Pourquoi souhaitez-vous créer votre entreprise ?

À la question « Pourquoi souhaitez-vous créer votre entreprise ? », l’argent ne figure pas parmi les cinq types de réponses les plus fréquentes. Seul un cinquième des entrepreneurs interrogés ont déclaré avoir créé leur entreprise pour gagner de l’argent. Parmi les raisons non-financières les plus citées, on trouve : « être mon propre patron », « j’en ai marre de travailler pour quelqu’un », « je souhaite pouvoir gérer moi-même mon temps de travail ». Si vous souhaitez créer votre propre entreprise afin de devenir votre propre patron, vous êtes loin d’être le seul. En réalité, il est stupéfiant de constater que 71 % des employés américains et 42 % des employés français souhaitent devenir entrepreneurs.

ghgf

POURQUOI LES ENTREPRENEURS SONT-ILS AUSSI CONTENTS DE LEUR STATUT ?

C’est notamment parce qu’ils ont le sentiment de travailler avec plus d’autonomie et de flexibilité, tout en exploitant mieux leurs compétences. Cependant, si les indépendants se montrent plus satisfaits de leur vie et de leur travail que les salariés, cela ne les empêche pas de faire plus d’heures, de subir une pression plus intense au travail, d’être en moins bonne santé et de rentrer chez eux exténués. De plus, leur travail limite le temps qu’ils ont à consacrer à leur famille et ils sont souvent trop fatigués pour profiter de ce qu’ils souhaiteraient faire une fois chez eux. Cette catégorie de travailleurs déclare également se sentir déprimée ou triste, souffrir en permanence de stress et se sentir rejetée par leur famille.
Après avoir lu l’histoire de ma première entreprise, les raisons pour lesquelles les autres deviennent entrepreneurs et comment ils se sentent, prenez le temps de vous poser trois questions avant d’envisager sérieusement de devenir entrepreneur :

1) Vais-je m’épanouir malgré toutes les difficultés, le nombre incalculable d’heures et le stress ?

2) Serai-je prêt à perdre tout l’argent que j’ai investi dans l’entreprise, y compris les sommes prêtées par mes amis et ma famille pour m’aider ?

3) Serai-je capable de rebondir en retrouvant un emploi stable, en cas d’échec ?

 

Si vous répondez « non » à ces questions, l’entrepreneuriat n’est pas fait pour vous, ne vous y lancez surtout pas. Si vous répondez « oui » à tout, alors vous pourriez devenir entrepreneur, mais gardez à l’esprit que répondre par l’affirmative n’influencera en rien votre réussite. Si vous répondez une ou deux fois « non », vous êtes en eaux troubles, réfléchissez bien et essayez de trouver une autre activité qui vous plairait tout autant mais vous coûterait moins, comme le deltaplane ou le saut en parachute.

 

Article de THOMAS ASTEBRO

Poursuivre la lecture: JULIEN COULON : RETOUR SUR L’EXPÉRIENCE D’UN STARTUPPER