Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Summer programs Summer programs Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Centre IDEA

Trone, la start-up qui rend cette expérience mémorable !

L’année dernière, on vous présentait Hugo Volpei et sa start-up Trone incubée à Station F, qui comptait bien révolutionner la vision commune que l’on a de nos cabinets. Aujourd’hui c’est mission accomplie pour cet entrepreneur qui n’a pas lésiné sur les moyens pour nous offrir une expérience hors du commun aux quatre coins de la France mais également en Suisse, en Slovaquie, en Hollande ou encore au Liban.

Trone

Si ce n’est pas encore fait, accourez vite dans l’un des restaurant de Victor Lugger et Tigrane Seydoux (Tous deux HEC Alumni), fondateurs de la chaine de restaurants Big Mamma, actuellement présents à Paris, Lille, Lyon et Londres. Vous aurez l’occasion de siéger sur les différents trônes de la Felicita et de vous laisser surprendre par l’une des ambiances proposées. Voyage garanti ! 
La rumeur laisserait entendre que trois nouvelles ouvertures de la chaîne sont à prévoir tant en France qu’à l’étranger au cours de l’année. 

Plus récemment, nous avons pu découvrir Trone dans un nouvel environnement lors de l’ouverture en décembre dernier de la première pâtisserie de Cédric Grolet à Opéra (cf.), élu meilleur pâtissier du monde en 2018 et star d’Instagram.
Le restaurant « La Scène » de Stéphanie Le Quellec (Top Chef) et le cabinet d’architecture Toro & Liautard ont également fait appel à Hugo Volpei pour offrir à leur clientèle, l’expérience de ce moment privilégié.

La start-up en plein développement débute cette nouvelle année dans les starting-blocks avec une campagne de recrutement actuellement en cours ainsi qu’une levée de fond prévue pour février. Mais surtout une nouvelle offre centrée « besoin utilisateur » avec la commercialisation d’une nouvelle génération de toilettes d’ici la fin de l’année : aux designs toujours plus originaux et la suppression des odeurs malvenues ! 

Affaire à suivre de près ! 

Rencontre avec Hugo Volpei H2017

Hugo Volpei

Qui es-tu ? 

Niçois d’origine et depuis une dizaine d’années sur Paris, j’ai toujours été attiré par tout ce qui tourne autour du lifestyle, du quotidien des gens. Plus jeune j’achetais des tee-shirts que je peignais pour les revendre. J’étais également très attiré par le métier d’architecte, tant et si bien que je me suis fait la promesse de travailler plus tard d’une manière ou d’une autre, en collaboration avec cette branche. J’ai également eu l’envie de monter un restaurant, chose que je ferai certainement plus tard. 
Lors de ma première année à HEC Paris, j’ai eu la chance d’aller faire un échange à Parsons School of Design à New-York, ce qui m’a beaucoup inspiré. 
À travers mes différentes expériences, j’ai pris conscience que j’avais le désir de créer un produit physique, qui réenchante le quotidien, avec une marque forte. Trone, me permet aujourd’hui de faire le lien entre toutes ces choses que j’apprécie : le design, l’architecture, l’artisanat, mais aussi la restauration (car beaucoup de nos clients sont des restaurateurs). Ce que j’aime, c’est prendre le quotidien brut et de le repenser de manière à le rendre plus beau, plus cool et plus sympa.

Comment t’es venue l'idée de Trône ? 

En rendant visite à un ami à Londres, nous sommes allés au restaurant Sketch où une immense pièce est dédiée aux toilettes et propose une expérience à part-entière à travers une décoration jamais vue, des changements de lumière, des bruitages etc. L’expérience qu’ils proposent est assez incroyable, en revanche, une fois rentré à l’intérieur de la cabine de toilettes, il ne se passe plus rien. Les toilettes sont blanches, ennuyantes.
À la sortie de ce restaurant, je me suis dis que de pouvoir réinventer ce moment ennuyant, et en faire une expérience mémorable, était une réelle opportunité. 
L’idée était de réinventer ce qui n’a encore jamais été réinventé. C’est encore notre vision aujourd’hui : capitaliser sur notre expérience toilettes un temps, puis réinventer d’autres choses qui font le quotidien de tous. 
Trone est à la croisée du design, de l’architecture et de l’hôtellerie-restauration. Je mêle tout ce que j’aime pour proposer une expérience originale, traduisant au mieux l’ADN des marques afin de transformer un simple passage aux toilettes, en un moment mémorable et distinctif. 

Si tu n’avais pas choisi la voie de l'entrepreneuriat, qu’aurais-tu fait? 

Si je n’avais pas choisi la voie de l’entrepreneuriat… J’aurais voulu être agent secret ! (Rires).
Plus sérieusement, je pense que je me serais tourné vers la restauration, l’architecture ou le paysagisme, qui sont finalement d’autres façons d’entreprendre et de réinventer le quotidien.

Qu’est-ce que l’incubateur HEC t’a apporté ?

Beaucoup de rencontres, à la fois avec les experts de l’incubateur qui nous soutiennent et nous apportent une aide précieuse sur les problématiques rencontrées aux différents stades du développement de Trone, mais aussi et surtout les rencontres avec les autres startuppers. 
C’est un réseau d’entraide au quotidien où tout le monde se contacte et se sonde, selon les besoins, les compétences et les affinités. 
L’incubateur HEC et Station F m’ont également apporté un cadre et une structure ainsi qu’une plus grande visibilité, ce qui est un point non négligeable, pour le recrutement notamment.

Qu’aurais-tu aimé savoir avant de te lancer dans l’entrepreneuriat ? 

Ce que l’on ne nous dit pas assez et qui est pourtant essentiel, c’est de savoir décrocher son téléphone. À la fois pour aller décrocher des contrats et clients mais surtout pour savoir aller demander de l’aide ou des conseils. Le réseau HEC Paris est une énorme ressource, dès que l’on a une problématique sur un sujet spécifique, il est possible de trouver un membre qui aura les compétences pour nous aiguiller. C’est un gain de temps énorme et une aide inestimable. 

Quelles sont pour toi les qualités essentielles pour entreprendre ? 

Je dirais la résilience, l’optimisme et l’énergie au quotidien (qualités assez « classiques »), mais aussi le fait de savoir engager ses équipes, d’avoir un cap et d’engager vers ce cap, de prendre de la hauteur constamment pour viser plus haut, plus loin. Être un bon leader, c’est savoir rallier les personnes qui vont travailler avec nous sur un projet qui à la base n’est pas le leur. C’est arriver à leur donner l’envie de s’investir pour la réussite de ce projet et de prendre pleinement part à l’aventure. On ne fait rien tout seul, on n’avance pas sans équipe. Pour ma part, je fais le choix d’être totalement transparent avec mon équipe pour que chacun puisse se sentir intégré et considéré.