Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
Programmes MBA Programmes MBA Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Programmes MBA MBA MBA EMBA EMBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Executive MBA Executive MBA Formez vos équipes Formez vos équipes Summer School Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Summer programs Summer programs Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Executive Education

L'émergence des organisations ouvertes

Pour perdurer, les entreprises doivent se poser une question fondamentale : comment acquérir l'agilité d'une start-up dans des structures comptant des dizaines de milliers de salariés ? Pour Albert Meige, PDG de PRESANS et Directeur académique du programme Leading Digital Transformation à HEC Paris, il faut développer une nouvelle forme d'entreprise, qu'il appelle « l’Organisation Ouverte ».

the emergence of open banner

Trois grandes tendances de rupture 

Dans un livre blanc récemment publié par PRESANS, Albert Meige et son équipe d'experts examinent trois tendances fondamentales qui transforment nos sociétés et nos économies. Dans un monde où la concurrence est rude, ces tendances rendent l'innovation de plus en plus complexe et ont conduit à l'émergence des organisations ouvertes.

 

Tendance 1 : Inflation et fragmentation des connaissances

Albert Meige affirme que la fragmentation et l'inflation des connaissances ont transformé notre façon de gérer l'innovation. Les connaissances ont toujours été au cœur de l'innovation - pour rester compétitives, les entreprises doivent être innovantes. Encore récemment, les connaissances étaient rares et elles émanaient principalement des grandes entreprises et des universités. Cependant, au cours des dernières décennies, la prolifération des connaissances et l'accès aux connaissances en ont fait une richesse créée par de plus en plus d'acteurs. Il est maintenant moins coûteux, moins risqué et plus rapide d'utiliser les connaissances produites par d'autres.

 

Tendance 2 : Accélération de la "banalisation"

Le rythme auquel un nouveau produit devient une banalité progresse à un rythme rapide. Alors qu'il fallait autrefois huit ans à une société pétrolière et gazière pour mettre au point une nouvelle molécule, aujourd’hui, le même processus ne prend plus que quatre ou cinq ans. De plus, l'accélération de la banalisation a conduit à un glissement vers la « servicisation ». Le développement de produits devient de plus en plus complexe et, afin de se différencier de la concurrence, les entreprises doivent maintenant offrir un ensemble complet de services à valeur ajoutée. Michelin et Rolls-Royce, par exemple, ne vendent plus seulement des pneus ou des réacteurs, mais aussi des kilomètres sur la route ou dans les airs. L'art de l'innovation ne consiste pas tant à générer de nouvelles connaissances mais plutôt à assembler judicieusement les pièces du puzzle.

 

Tendance 3 : Transformation numérique 

Les « barbares » du numérique créent de nouvelles règles qui posent de véritables défis aux entreprises traditionnelles. Parmi eux, citons Apple, qui a transformé et révolutionné l'industrie de la musique. En plus de concevoir des lecteurs MP3, Apple a créé une expérience intégrée pour écouter de la musique où que vous soyez. En utilisant les bons ingrédients – une approche centrée sur l'utilisateur, la bonne technologie et le talent des experts – Apple a réussi à remodeler l'industrie.

Aujourd'hui, les grands acteurs du monde numérique adoptent des stratégies similaires. En plus d'analyser les chaînes de valeur et de trouver les sources d'inefficacité, ils restent aussi près que possible de l'utilisateur final. Albert Meige souligne que les barbares du numérique offrent des services précieux (comme par exemple la possibilité de rechercher, de comparer et de réserver des hôtels en quelques clics sur Booking.com) qui leur permettent de renforcer leurs relations clients et d'accroître leurs profits.

Ces tendances disruptives et transformatrices sont liées entre elles. L'accélération de la banalisation et la tendance à la servicisation ont poussé les entreprises à chercher des connaissances ailleurs, loin des sources traditionnelles de connaissances de base. La transformation numérique accélère également cette évolution vers la servicisation. Saisir les opportunités offertes par les organisations ouvertes peut non seulement permettre aux entreprises d'accroître leur avantage concurrentiel, mais aussi d'assurer leur survie à long terme.

 

the emergence

Albert Meige