Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Executive Education

Comment financer la formation de vos salariés ?

 

Financement

La formation des employés représente de nombreux bénéfices, pour eux comme pour le développement de votre entreprise. Cependant, le budget qui doit être alloué est souvent considéré comme un point de blocage par les dirigeants d’entreprises. Des aides financières à la formation existent, mais quelles sont-elles en 2021 ? Comment financer une formation tout en maîtrisant votre budget ? Nous avons décrypté le sujet pour vous.

Les aides pour vous accompagner et financer vos formations

Les réglementations en matière de formation évoluent en permanence. De nombreux changements ont eu lieu depuis la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage de 2018 et la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

En effet, cette dernière favorise l’alternance plutôt que la formation continue. Des dispositifs sont toutefois là pour vous aider à financer vos formations : PTP, CPF ou encore Plan de formation… L’essentiel est de trouver celui qui correspond le mieux à votre projet d’entreprise.

Le plan de développement des compétences, dédié aux « petites » entreprises

Le plan de développement des compétences concerne les entreprises de moins de 50 salariés.

En cotisant auprès des opérateurs de compétences (OPCO), elles disposent d’une enveloppe leur permettant de subventionner des formations pour leurs salariés. Chaque OPCO distribue des aides selon les critères de sa branche d’activité, et la décision finale de financement de la formation lui revient.

Certains profils sont plus accompagnés que d’autres par les OPCO, mais la demande peut concerner tout type de formation.

 

Pour effectuer une demande, vous devez vous adresser à votre interlocuteur auprès de l’interface OPCO ou de l’OPCO lui-même, ce qui dépend de votre convention collective. Transmettez le devis et le programme de la formation, et n’hésitez pas à détailler les motifs ainsi que les besoins auxquels vous souhaitez répondre.

 

  À noter

  Mieux vaut anticiper la démarche un mois, voire six semaines à l’avance. 
  À titre d’exemple, l’enveloppe d’un plan de formation peut atteindre 15 000 €, variable selon les secteurs et les   types de formation.

 

Le dispositif Pro-A pour augmenter ses qualifications

Ce nouveau dispositif d’aide à la formation concerne les salariés ayant un niveau inférieur à la licence et un projet d’évolution dans l’entreprise. Il faut, pour en bénéficier, rédiger un avenant au contrat de travail, fruit d’une co-construction professionnelle entre le salarié et l’employeur. Du côté des démarches à effectuer, vous devrez là encore vous tourner vers votre OPCO.

 

  À noter

  La rémunération du salarié, ainsi qu’une partie du coût de la formation, peuvent être prises en charge durant la période.
  L’attribution ou non de l’aide se fait au cas par cas, et le calcul s'effectue en fonction du nombre d’heures.

 

Le compte personnel de formation (CPF) : une ressource accessible à tous

Le fameux CPF, désormais monétisé, peut être mobilisé en fonction du nombre d’heures cotisées par le salarié. S’il a une certaine ancienneté, il peut avec l’accord de sa direction financer partiellement ou totalement un projet de formation éligible au CPF.

Tout salarié peut ainsi autofinancer ses formations au rythme de 500 € par année travaillée à temps plein. Depuis 2015, le versement annuel se fait automatiquement sur le CPF du salarié. Les salariés qui travaillaient en 2014 ou avant ont jusqu’au 30 juin 2021 pour reporter leur DIF (Droit Individuel à la Formation) sur leur compte formation : n’hésitez pas à le leur rappeler.

 

  À noter

  Le CPF est plafonné à 5 000 €, et toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF
  En revanche, 36 formations HEC Paris Executive Education sont disponibles sur le site et l’application CPF. En savoir plus.

 

Comme son nom l’indique, le CPF est personnel et appartient donc au salarié. Vous pouvez l’informer de l’existence du dispositif, mais vous ne pouvez en aucun cas l’obliger à mobiliser ce compte : c’est au salarié de l’utiliser comme il le souhaite.

Pour effectuer une demande de formation, le salarié doit se rendre sur la plateforme Mon Compte Formation. Il pourra y dépenser lui-même l’argent disponible au moment du paiement. Toute entreprise souhaitant participer au financement de la formation peut le faire sur la plateforme ou directement auprès du salarié.

Le projet de transition professionnelle, pour les reconversions

Enfin, il existe un autre dispositif d’aide vers lequel orienter certains de vos employés, bien que ce dernier n’ait que peu d’utilité dans le cas d’une promotion ou d’une évolution interne. Le PTP est ce que l’on qualifiait anciennement de « congé individuel de formation (CIF) »

Il s’agit d’une aide disponible pour tout salarié ayant un projet de reconversion professionnelle et remplissant certains critères d’ancienneté. Celui-ci peut ainsi effectuer

une formation longue (plus de 120 heures), à temps partiel ou temps plein, tout en maintenant sa rémunération.

Pour en bénéficier, l’employé doit lui-même faire une demande de prise en charge avant de questionner sa direction. Le dossier doit être complété 90 jours minimum avant le début de la formation sur la plateforme en ligne Transitions Pro de sa région.

 

  À noter

 Le projet professionnel du salarié doit être abondamment documenté, et peu de dossiers sont acceptés.

 

Comment maîtriser le budget formation de son entreprise ?

Une prestation de conseil en guise de formation

Chez HEC Paris Executive Education, nos formations incluent des cas pratiques adaptés à chaque entreprise.

Notre objectif : venir directement en aide à l’entreprise en fournissant des livrables utiles en fin de formation (diagnostics commerciaux, cas pratiques de coaching appliqué…).Pour l’employeur, il s’agit d’une véritable valeur ajoutée et d’une économie non négligeable, puisque cela peut lui éviter, par exemple, de faire appel à un cabinet de consulting extérieur – dont le coût se situe entre 2 000 et 7 000 € la journée.

L’expérience a prouvé que nos études de cas, qualitatives, poussent les salariés à se dépasser. En effet, la réalisation de ces cas pratiques est la condition sine qua non à l’obtention de leur diplôme. Ce travail, encadré par le corps professoral d’HEC dont l’expertise n’est plus à démontrer, permet également aux salariés d’identifier les non-dits au sein de l’entreprise.

En tant que ressources internes, les salariés sont plus à même de dépasser ces points de blocage : la formation est donc souvent plus efficace qu’avec un consultant extérieur, qui a un regard certes plus objectif, mais aussi plus partiel.

Une formation ancrée dans le plan de carrière du salarié

Avez-vous pensé à proposer aux salariés des formations en fonction des résultats ? Au lieu d’aborder uniquement la question de la rémunération à travers les primes, vous pouvez dépasser cette vision en valorisant aussi les compétences et l’évolution professionnelle.

Récompenser le salarié par la formation permet d’augmenter la qualité de son implication et d’encourager les valeurs de reconnaissance, du côté de la direction mais aussi du salarié.

La formation peut également constituer un levier de négociation à l’embauche. Vous pouvez, par exemple, proposer à votre futur salarié un Executive Mastère la première année, en lui promettant un salaire plus élevé l’année suivante.

 

Pour réduire le coût de la formation, différentes aides existent. Et même si votre société ne remplit pas tous les critères, n’oubliez pas que la formation est un investissement sur l’avenir. Toute action de formation conçue avec méthode et stratégie présente des bénéfices à court, moyen et long terme pour l’entreprise. C’est l’opportunité d’améliorer la motivation et l’efficacité de vos salariés, tout en apportant un nouveau souffle à votre activité. Innovation, ouverture d’esprit, amélioration des relations… les impacts positifs sont nombreux !