Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Développement durable Développement durable Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Grande Ecole
Master in Management Grande Ecole
Master in Management
Master in International
Finance Master in International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Masters Executive Masters Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Entreprises Entreprises Executive MBA Executive MBA Infinity Pass Infinity Pass Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs Summer Programs Summer Programs
Faculté et Recherche

Alberto Alemanno désigné « innovateur social de l’année » par la Fondation Schwab

Alberto Alemanno, professeur à HEC Paris, s'est vu décerner par la Fondation Schwab pour l'entrepreneuriat social le prix « Social Innovation Thought Leader of the Year » à l’occasion du Forum économique mondial de Davos, pour son investissement depuis de nombreuses années dans la théorisation et l'expérimentation de nouvelles formes de participation politique. Cette prestigieuse récompense témoigne de l'engagement décisif d’Alberto Alemanno en faveur de la démocratisation de l'accès au pouvoir. Son objectif : rendre le lobbying des entreprises plus éthique et responsable tout en renforçant la capacité d’influence de la société civile. À la veille de la cérémonie de remise des prix du 18 janvier, Alberto Alemanno nous a fait part de ses réflexions.

Alberto Alemanno, Professor at HEC Paris

(© Aurélia Blanc)

« Je suis sensible à cette reconnaissance, à un moment où nous recherchons de nouveaux paradigmes culturels, économiques et politiques pour remplacer celui que nous avons remis en question et que nous entendons dépasser. Le moment est venu de faire en sorte que chacun ait une voix dans ce processus de réinvention individuelle et collective. » Avec modestie, Alberto Alemanno attribue cette distinction aux efforts qu’il a partagés avec d’autres, pour démocratiser l'accès au pouvoir et réduire les inégalités économiques, sociales, sanitaires et politiques existantes. Au cours de la dernière décennie, ses approches innovantes ont en effet trouvé leur expression dans son organisation à but non lucratif basée à Bruxelles, The Good Lobby, qui a été le fer de lance d'un mouvement en faveur d’un « bon lobbying ». Ce mouvement a déjà été rejoint par plusieurs acteurs-clés du changement, des B-Corps jusqu’à des organisations philanthropiques et à but non lucratif.

Depuis 1998, la Fondation Schwab, dirigée par Hilde Schwab (épouse du fondateur et président exécutif du Forum économique mondial, Klaus Schwab), soutient les chercheurs et les entrepreneurs sociaux dans leurs efforts pour créer un monde plus équitable et durable. Alberto Alemanno est l'un des rares parmi plus de 300 lauréats à garder un pied dans la sphère académique, à HEC Paris, et un autre fermement ancré dans le monde de l'innovation sociale, à but non lucratif.

« Leading by Doing »

« Alberto a été à l'avant-garde de la recherche et de l’action depuis plus d'une décennie, il a ouvert la voie à de nouvelles formes de recherche, d'enseignement et d'engagement multi-acteurs en temps réel », observait Eloïc Peyrache, Directeur Général d'HEC Paris, après l'annonce du prix. Et le Dean d’HEC d’ajouter : « Alberto joue aujourd’hui un rôle essentiel dans la mission d'HEC, qui consiste à avoir un impact positif sur les entreprises et la société par le biais d'une recherche, d'un enseignement et d'une action de pointe ». Alberto Alemanno a partagé ses connaissances et son engagement avec ses étudiants pendant les 13 années où il a enseigné à HEC. « Ce prix témoigne de la liberté académique d'HEC. C'est ce qui m'a permis à la fois de concevoir et d'expérimenter de nouvelles idées, sur le terrain, grâce à une variété de méthodes, de formats et de parties prenantes, à commencer par nos étudiants internationaux » a déclaré l'auteur de Lobbying for Change : Find Your Voice to Create a Better Society : « Nous voyons ces étudiants s'engager, remettre en cause et parfois adopter certaines de mes idées tout en acquérant de nouvelles compétences. Cette conjonction est particulièrement bénéfique et gratifiante. ». S'exprimant depuis le Pays basque où il se retire pour écrire, Alberto Alemanno nous a indiqué que son travail se concentre actuellement sur la création d'un cadre mondial pour un lobbying responsable et durable. « Alors que les entreprises deviennent de plus en plus responsables de leur impact environnemental et social, une de leurs empreintes reste totalement invisible. Il s'agit de "l’empreinte démocratique", que les entreprises peuvent laisser, à cause de leurs actions de lobbying sans restriction et d'autres formes d'influence sur nos gouvernements. Aujourd'hui, ce phénomène est le principal facteur à l'origine de l'absence de progrès sur de nombreuses questions cruciales, qu’il s’agisse de l'inaction face à l'urgence climatique ou de l'évasion fiscale offshore. Cela contribue donc à faire reculer la confiance des citoyens envers les gouvernements et les entreprises. »

Un leadership confirmé par ses dernières recherches

Alberto Alemanno croit fermement au leadership par l'action. Auteur prolifique, il vient de publier deux articles qui s'inscrivent dans sa volonté d'accroître la participation des citoyens en Europe. Dans "Citizen Power Europe" (co-écrit en janvier avec Kalypso Nicolaidis, professeur à l'Université d'Oxford), il propose trois idées pour renouveler l'écosystème démocratique : « La participation au-delà du vote ; un espace public transnational et inclusif ; et un panorama démocratique permettant une plus grande responsabilité. »  S'il admet que ces propositions doivent être affinées, elles constituent déjà une base solide : « Puisons dans notre intelligence collective et notre imagination démocratique », suggère-t-il, « pour construire une sphère publique paneuropéenne en renforçant les connexions mutuelles, la connaissance et l'autonomisation des citoyens par-delà les frontières. » Parallèlement, dans son autre article, "Unboxing the Conference on the Future of Europe and its Democratic Raison-d'Être", Alberto Alemanno se penche sur cette initiative démocratique très innovante qu’est la Conférence sur l’avenir de l’Europe, qui invite les citoyens à s'exprimer. Il estime que cette création « marque la première reconnaissance explicite que (les citoyens) sont la source ultime d'autorité et de légitimité de l'UE ». Tout en restant prudent, le professeur titulaire de la chaire Jean Monnet en droit européen estime que « le génie démocratique de l'Europe est apparu (et) il sera difficile de le remettre dans la bouteille ».

Grâce à ces publications, Alberto Alemanno ajoute à un corpus déjà riche, à la fois théorique et pratique, dont la portée sera encore renforcée par le prix de la Fondation Schwab. Et pour ce qui concerne son engagement sur le terrain, reprenons les mots de la conférence TED, qui présentait le chercheur militant en 2019 avec cette phrase : « Alberto Alemanno a réussi à montrer que le lobbying n’est pas nécessairement un gros mot, à condition qu'il soit utilisé de manière plus responsable par le petit nombre (les entreprises), et de manière plus fréquente par le grand nombre, à savoir les organisations à but non lucratif et les entrepreneurs sociaux. » En définitive, la boîte à outils proposée par Alberto Alemanno ne se concentre pas seulement sur le changement politique, mais aussi sur la formation de nouvelles normes sociales.


Ecoutez le podcast "Tomorrow is our Business" avec Alberto Alemanno :

Du contenu externe provenant de embed.acast.com a été bloqué.

Module 120-news

Lire aussi

Alberto Alemanno, HEC Paris Professor

Professeur de droit et fiscalité à HEC, Alberto Alemanno est devenu le 25 novembre dernier « Ashoka Fellow », une distinction qui est venue saluer son engagement continu en faveur de la réduction des...

HEC Paris - © Aurelia Blanc

Incertitudes autour du Brexit, débats franco-allemands, montée des populismes, élections européennes… : quels scénarios imaginer pour l’avenir de l’Union européenne ? Le 12 mars dernier, un débat HEC...