Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Développement durable Développement durable Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Grande Ecole
Master in Management Grande Ecole
Master in Management
Master in International
Finance Master in International
Finance
MS
et Masters MS
et Masters
Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Masters Executive Masters Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Entreprises Entreprises Executive MBA Executive MBA Infinity Pass Infinity Pass Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs Summer Programs Summer Programs
Executive Education

Comment faire évoluer la formation des cadres et dirigeants ?

Bien avant que la pandémie n’entre dans nos vies, le concept de VUCA (volatilité, incertitude (uncertainty), complexité et ambiguïté) faisait déjà partie intégrante du vocabulaire managérial. Dans le contexte actuel, cet acronyme utilisé pour décrire des circonstances imprévisibles est plus pertinent que jamais. 

chemin de livres ouverts dans l'herbe en direction de l'horizon

Alors qu’elles sont en train d’imaginer le travail de demain, les entreprises naviguent encore dans un présent imprévisible, défini par le concept de VUCA, et c’est aussi le cas des écoles de commerce. Comme l’indique Roddy Millar dans le magazine trimestriel de management Developing Leaders Quarterly, « alors que les entreprises réinventent le lieu de travail du futur et redéfinissent leurs besoins en matière de formation des cadres et dirigeants, les écoles de commerce doivent se préparer et faire évoluer leur compréhension de l’Executive Education telle qu’elle devra être dispensée dans les années à venir ».

Pour répondre à ces défis et perturbations, un nouveau paradigme fait son apparition dans le domaine de la formation des cadres et dirigeants. Celui-ci va définir une nouvelle donne pour les programmes d’Executive Education bien au-delà de la période actuelle de la Covid-19. Pour être en phase avec ce nouveau paradigme, les grandes écoles de commerce comme HEC Paris ont adapté l’approche et la mise en œuvre de leurs programmes afin d’aider leurs clients à relever les défis spécifiques auxquels ils sont confrontés. Dans cet article, nous passons en revue certaines de ces adaptations, et nous expliquons comment elles vont remodeler la formation des cadres et dirigeants pour les décennies à venir.

 

Le passage à des modèles d’apprentissage en ligne

Avec l’entrée en vigueur du confinement en mars 2020, tant les organismes de formation que leurs clients ont été plongés dans un monde VUCA. Avec la fermeture des campus, les écoles de commerce ont rapidement commencé à dispenser leurs programmes en ligne. Les écoles qui avaient déjà adopté des méthodes d’apprentissage numériques, comme HEC Paris, avaient une longueur d’avance.

Même si elle ne s’est pas toujours déroulée sans heurts, la transition vers l’apprentissage en ligne pour les programmes d’Executive Education a, dans la plupart des cas, rencontré un franc succès. Comme le remarque Roddy Millar dans son article, elle a également permis, avec l’adoption massive des réunions en ligne, d’établir que « le distanciel, ça marche bien ».

Bien sûr, passer de cours en présentiel à de longues heures passées devant des écrans présentait aussi des inconvénients. Il incombait donc aux écoles de commerce de procéder aux adaptations nécessaires pour que l’apprentissage en ligne puisse s’installer dans la durée, en intégrant des moyens asynchrones et en limitant les appels vidéo via Zoom. Même si ces méthodes ont contribué à stimuler l’attention et l’engagement, certains participants avaient encore l’impression de passer à côté de l’une des raisons essentielles pour lesquelles ils s’étaient initialement inscrits dans une école de commerce, à savoir bénéficier des opportunités de réseautage et de l’interaction sociale inhérentes aux cours en présentiel. Les écoles de commerce comme HEC Paris, qui avaient déjà donné la priorité aux systèmes de réseautage en ligne et à l’apprentissage entre pairs, étaient de nouveau avantagées.

 

La personnalisation avant tout

Après le passage aux modèles d’apprentissage en ligne, la personnalisation joue aujourd’hui un rôle plus important que jamais dans l’Executive Education.

« Un nouveau niveau de personnalisation est en train de voir le jour : le programme n'est pas conçu seulement en fonction des objectifs d’une organisation, mais aussi, à un degré plus granulaire, pour répondre aux besoins et souhaits spécifiques de chaque participant », explique Roddy Millar. « L’adoption massive des modes d’apprentissage en ligne indique que la formation des cadres et dirigeants peut et va, à partir de maintenant, s’insinuer beaucoup plus profondément et largement au sein des organisations. »

À HEC Paris, nos programmes personnalisés ont toujours été pensés selon les besoins spécifiques des entreprises et de leurs équipes. Aujourd'hui, grâce aux possibilités offertes par les technologies en ligne, nous sommes en mesure d’adapter davantage nos programmes aux besoins de chaque participant.

 

La quête de pertinence

Alors que les écoles de commerce, qui ont fait un saut en avant de 12 ans au niveau de leurs capacités numériques en 12 semaines seulement au cours du printemps 2020, continuent à se concentrer sur l’innovation et le développement de leurs formats de formation, « nombre d’entre elles sont forcées de constater que ce ne sont pas les seuls éléments dont elles ont besoin pour se transformer. La pandémie a accru le besoin d’agilité que certains clients ne percevaient peut-être pas dans l’univers structuré et académique des programmes universitaires de formation des cadres et dirigeants.

« Il est clair que les clients sont beaucoup plus attirés par des universités et des écoles de commerce qui sont capables d’intégrer bien plus rapidement que les autres les concepts novateurs, » ajoute Roddy Millar.

A HEC Paris, cette agilité naît de la combinaison d'idées et de bonnes pratiques entre nos différents départements pour concevoir des cours personnalisés et fait donc partie intégrante de notre proposition de valeur. En associant l’apprentissage entre pairs à une sélection minutieuse d’intervenants et enseignants possédant à la fois des compétences empiriques et une expérience concrète du terrain, nous sommes en mesure de proposer un système d’apprentissage qui va au-delà de la théorie. Car le meilleur moyen pour rester pertinents est, en fin de compte, de résoudre en temps réel des problèmes réels.

 

Quelle est l’étape suivante ?

Dans son article publié dans Developing Leaders Quarterly, Roddy Millar avance un argument intéressant selon lequel la pandémie aurait profité aux écoles de commerce à bien des égards.

« Il ne fait aucun doute que le chemin parcouru a été long et bien souvent ardu, mais tant les organismes de formation que les clients se sont transformés sur différents plans, et sont aujourd'hui plus solidement ancrés et mieux « rodés » qu’ils ne l’auraient été sans la pandémie », affirme-t-il.

Même s’il faudra encore un certain temps pour réaliser pleinement à quel point l’Executive Education a déjà évolué, nous pouvons être sûrs d’une chose : elle change et continuera de changer.

« Tous les aspects changent », conclut Roddy Millar. « Pas seulement la technologie, mais aussi la façon dont les contenus sont dispensés et les programmes structurés. Les meilleures pratiques qui ont émergé sont intégrées des deux côtés de l’équation, de la salle de classe jusqu’au lieu de travail. »
 

Découvrir HEC Paris Executive Education