Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting students Visiting students Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Youth Leadership Initiative Youth Leadership Initiative Summer programs Summer programs Admissions Admissions FAQ FAQ HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Centre Society & Organizations

Initier une réflexion sur soi dès l’entrée à HEC

Dès leur entrée à HEC lors des séminaires Sens et Responsabilité en août, les étudiants sont invités à initier une réflexion sur eux-mêmes, avec l’accompagnement de coachs professionnels. Quelques-uns d’entre eux, Marie-Gabrielle Wintenberger, Diane d’Audiffret, Isabelle Brasier de Thuy et Antoine Guggenheim livrent leurs témoignages.

Purposeful Leadership - HEC Paris

Lorsque Rodolphe Durand et Cécile de Lisle, titulaire et directrice exécutive de la chaire Purposeful Leadership, leur ont proposé d’aider les étudiants à initier une réflexion sur eux-mêmes et sur le sens qu’ils souhaitent mettre au cœur de leur vie professionnelle, Diane d’Audiffret et Antoine Guggenheim, cofondateurs de l’association UP for Humanness et de SIS UP (de Serve, Inspire, Search) ont  voulu s’appuyer sur la réconciliation de trois mondes : le monde des entreprises, celui des universités et grandes écoles, et celui des associations. Pour Antoine Guggenheim : « leurs puissances d’innovation, si on les met en contact, peuvent réconcilier bien des fragmentations de nos sociétés ». Pour Diane d’Audiffret, faire se rencontrer les expériences des uns et des autres « aide à orienter ses études en fonction des besoins réels de la société, à vivre ses responsabilités entrepreneuriales en équipe, à partager les leçons de ses engagements pour le bien du plus grand nombre ».

De leur côté, Marie-Gabrielle Wintenberger et Isabelle Brasier de Thuy ont été convaincues par la volonté d’HEC de placer la question de sens au cœur de la réflexion des étudiants sur leur travail et leur vocation. Les deux femmes sont conseillères chez Thomas More Partners, un cabinet qui cherche à « catalyser le leadership authentique des dirigeants, de leurs équipes et de leur organisation pour faire advenir des transformations durables ». Pour Marie-Gabrielle Wintenberger, grâce à ce parcours,les étudiants « vont moins raisonner uniquement autour de la performance, de carrières ou d’une forte valeur ajoutée en terme de contenu, et plus en terme de qui je suis en tant que personne au travail ».

Purposeful Leadership - HEC Paris

L’expérience du Mont Saint-Michel

Thomas More Partners et SIS UP ont donc accompagné la réflexion d’une centaine d’étudiants sur « l'être soi », au cœur de la baie du Mont Saint-Michel. L’immersion de quatre jours s’est articulée autour de deux mots : joie et responsabilité. « Ces quatre jours dans une nature magnifique ont été une expérience de transformation, » note Isabelle Brasier de Thuy. « Au contact des étudiants et de leur soif de trouver les clés d’une unité personnelle, dans ce lieu chargé de sens et d’histoire, j’ai été témoin de l’éclosion d’un leadership jaillissant, sain et sans détour. Au travers des travaux en groupe plus formels, puis des discussions avec chacun sur les chemins côtiers, j’ai assisté aux premiers pas de l’exercice de leur authenticité. »

Prenant du recul, Diane d’Audiffret analyse les enjeux du séminaire : « d’abord il fallait quelques clés pour se connaître et toucher du doigt le sens d’un projet professionnel pour soi et pour la société. Commencer par soi, mais non finir par soi, dans le cadre d’une transformation profonde des entreprises (responsabilité sociale, environnementale, entreprise à mission…), dont les étudiants n’ont pas encore beaucoup idée. »

HEC Paris - Purposeful Leadership - Sept. 2019

Accepter ses vulnérabilités

Ce séjour au Mont Saint-Michel a permis de lancer la dynamique. « Le parcours a été exceptionnel, » remarque Marie-Gabriella Wintenberger. « Ces quatre jours ont donné l’opportunité aux élèves de poser leurs questions avec de l’audace tout en gardant la fraîcheur de qui ils sont, voire même, pour certains, de retrouver une certaine fraîcheur déjà perdue après être passé par la moulinette des prépas ».

Pour les deux formateurs de SISUP, « être soi », c’est aussi rencontrer ses limites, faire l’expérience d’erreurs ou d’échecs – même si l’on a « réussi à entrer à HEC ». Antoine Guggenheim cite allègrement le biologiste Lewis Thomas dans son œuvre majeure « La méduse et l’escargot » : « les erreurs sont à la base même de la pensée humaine, à sa racine. La pensée s’en nourrit. […] L’apprentissage est, dit-on, une suite d’essais et d’erreurs. » Antoine Guggenheim poursuit : « l’expérience de la vulnérabilité et des fragilités, nous l’avons personnalisée pendant le séminaire du Mont Saint-Michel en invitant Nathalie Vallet-Renart. Son témoignage d’une reprise de sens et de souffle de sa vie professionnelle, après l’expérience du cancer, à travers la fondation de l’association « Entreprise et cancer » a bouleversé les étudiants.».

HEC Paris - In a field - Purposeful Leadership - Sept. 2019

Humanité et humanités

« Nous sommes convaincus que nos étudiants continueront à grandir en humanité grâce aux humanités. Nous cherchons à les aider à renforcer leur colonne vertébrale en leur proposant de s’appuyer sur les apports de la philosophie, la sociologie, la psychologie, l’histoire », explique Cécile de Lisle, directrice de la chaire Purposeful Leadership. Durant ces quatre jours au Mont Saint-Michel, les formateurs ont accompagné les étudiants dans la découverte, ou l’approfondissement, des œuvres de certains penseurs, dont Antoine de Saint-Exupéry ou Emmanuel Levinas : « que se passe-t-il quand je regarde autrui face à face ? […] Je pense plutôt que l’accès au visage est d’emblée éthique » (E. Levinas - "Ethique et infini"). L’éthique, dans cette perspective, n’est ni une contrainte imposée de l’extérieur au monde des affaires, ni un procédé marketing. L’éthique est l’art de s’interroger sur ses responsabilités. La responsabilité pour autrui fait partie de « l’être authentique », comme le montre Antoine de Saint-Exupéry. Elle suppose de développer son empathie, d’accueillir et d’analyser le monde très riche des émotions.

Marie-Gabrielle Wintenberger, de Thomas More Partners, revient sur les premiers jours sur le campus pendant lesquels des dirigeants ont partagé leur quête de sens avec les 400 étudiants de première année : « les témoignages étaient assez intenses et variés. Manifestement cela les a fait bouger et leur a permis de dire "oui, c’est possible", parce que j’ai vu des personnes vivre ce que j’aimerais moi-même vivre. Cela redonne du sens là où je pensais juste aller chercher des compétences et des cours de bonne qualité ».

Les étudiants ont donc initié un cheminement vers une meilleure connaissance de soi, une conscience de l’importance de l’autre et de leur responsabilité pour tendre à ce qui les rendra pleinement heureux dans leur travail. Ils ont également expérimenté l’importance de faire vivre les différentes essences de leur être : corps, âme et esprit. Pratiquer des temps de recul et de respiration, des temps d’inspiration dans leurs vies aura deux bénéfices, note Diane d’Audiffret : « une meilleure compréhension des situations et un meilleur équilibre. Sens et équilibre. Equilibre toujours fragile et en mouvement dans la vie comme en entreprise ».

Purposeful Leadership - HEC Paris

Approfondissement par la recherche ancrée dans un terrain

Après le séminaire, 18 directeurs de mémoires, dont trois de ces quatre consultants, ont accompagné une centaine d’équipes de quatre étudiants dans la rédaction d’un mémoire de recherche. « Ce mémoire vise à confronter une des questions qui a particulièrement touché les étudiants au cours de leur expérience au Mont Saint-Michel, à Saint-Cyr Coëtquidan ou à Chamonix, au terrain d’une entreprise. Comment "être soi", comment "être avec" et comment "être pour" au cœur des injonctions contradictoires de l’entreprise ? Comment est vécu le sens, au niveau individuel et au niveau collectif, dans le monde économique ? A travers l’approfondissement d’une question sur le terrain d’une organisation, à travers des entretiens, des observations et des lectures, l’étudiant touche du doigt les enjeux de la raison d’être de son travail et de la raison d’être des organisations », explique Cécile de Lisle.

« Pourquoi ce mémoire ? », demande Antoine Guggenheim. « Pour que la construction d’une hypothèse de recherche sur le "leadership qui fait sens" leur permette de prendre distance par rapport aux propositions de réflexion et aux expériences faites lors des séminaires du Mont Saint-Michel, de Saint-Cyr et de Chamonix. Pour qu’ils vérifient par eux-mêmes la nécessité de faire ce retour sur soi pour construire un parcours d’étude qui les prépare à devenir des acteurs responsables dans un monde complexe. »

Diane d’Audiffret cite le philosophe Martin Buber : « pourquoi faire retour sur soi-même, pourquoi embrasser ma voie particulière, pourquoi unifier mon être ? Et voici la réponse : pas pour moi. […] Commencer par soi, mais non finir par soi ; se prendre pour point de départ, mais non pour but ; se connaître, mais non se préoccuper de soi. […] Ce n’est pas de toi, mais du monde qu’il faut te préoccuper. ("Le chemin de l’homme") »

En conclusion, Isabelle Brasier de Thuy insiste sur l’échange entre mentors et étudiants : « cette traversée en soi et avec les autres je l’ai vécue avec eux et elle a fait écho à cette transformation incessante que nous vivons si nous acceptons de nous mettre au pas du leadership authentique ». Et Marie-Gabrielle Wintenberger ajoute : « ce programme offre une chance pour ces jeunes de décider qui ils sont en tant qu’étudiants et futurs dirigeants. A revivre avec joie ! »

« C'est une première dans une business school, un programme unique » insiste Rodolphe Durand, fondateur et directeur du centre S&O « avant même leur entrée à HEC, et tout au long de leur scolarité année après année les étudiants sont invités à réfléchir sur ce qu'est un leader responsable dans l'économie complexe où ils auront à évoluer ».

 


Fondation HECHubert Joly (H.81), Executive Chairman of the Board de Best Buy et Grand Donateur de la Fondation HEC, a créé en juillet 2018 avec HEC Paris et la Fondation HEC, la Joly Family Chair In Purposeful Leadership.

Le don exceptionnel d'Hubert Joly et l'engagement de Nicolas Giauque (H.93), Pascal Stefani (H.88) et Laure Fau (H.93) sur cette thématique permettent de mettre en place un parcours sur la quête de sens pour l'ensemble des étudiants de la grande école, pendant l'intégralité de leur scolarité à HEC.

Ce programme a été lancé dès la rentrée de septembre 2019 et est suivi par l'ensemble de la nouvelle promotion. En savoir plus sur la Fondation HEC