Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances Centre Carrières Centre Carrières International International Vie du campus Vie du campus Développement durable Développement durable Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Programme
Grande Ecole Programme
Grande Ecole
MSc International
Finance MSc International
Finance
MS et MSc MS et MSc Programmes
X-HEC Programmes
X-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
Student
Stories Student
Stories
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Mastères Executive Mastères Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Formez vos équipes Formez vos équipes Executive MBA Executive MBA Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs
Centre IDEA

Joinbrief devient marram et lève 700K€ pour accélérer son développement

Marram (qui signifie "lumière" en maori) est le nouveau nom de cette startup accompagnée par l’Incubateur HEC Paris depuis 2019. Rencontre avec son co-fondateur Loïc Asin

les co-fondateurs de marram

Quel est votre premier constat ?

Loïc Asin : Avant de lancer marram (ex joinbrief), nous avons mené une étude de marché auprès de 100+ directeurs marketing, communication et digital. Nous avons alors remarqué un problème massif et récurrent - les shootings photos et les tournages vidéos.

Il existe, chez les annonceurs, un effet de balancier depuis plusieurs dizaine d'année entre l'internalisation de studios créatifs et/ou de production et l'externalisation de tels besoins auprès de freelancers et/ou d'agences ; effet de balancier qui est la conséquence directe du pain point évoqué ci-dessus. Les solutions d'externalisation ont des biais qui poussent les annonceurs à internaliser (budgets, transparence, agilité ...) mais les solutions d'internalisation ont des biais qui poussent les mêmes annonceurs à externaliser (non core business, surcharges ou sur-effectifs, nombre important de métiers liés à la créa et à la prod ...
C'est fort de cette étude de marché, menée avec l'assistance et le soutien de mentors de l'Incubateur HEC Paris que nous avons compris que de la valeur était à créer chez les annonceurs sur les sujets de création et production de contenus visuels.

Comment cela s’est-il concrétisé ?

LA : A l'origine, nous sommes 3 co-fondateurs :

  • CTO - Joran Lecren : plus de 15 ans d'expériences en tech dans des startups, scale-ups et corporates.
  • COO - Laurine Asin : profil métier, avec compétences photographie et vidéo
  • CEO - Loïc Asin : profil finance et sales, avec des expériences entrepreneuriales (petite info : Laurine et Loïc sont frère et soeur)

Aujourd'hui marram c'est une dizaine de collaborateurs qui portent la vision de marram et son exécution ; équipe accompagnée de 300+ professionnels de l'image triés sur le volet.

Quel est le positionnement de marram aujourd'hui ?

marram illustration

 

LA : Nous croyons que l'image est un asset clé qui porte les marques, les visions et les valeurs.

Pour soutenir l'image des entreprises, marram a développé une tech propriétaire qui automatise la gestion de projets et leur apporte plus de rapidité, ainsi que des optimisations budgétaires conséquentes.

La tech marram est couplée à un réseau de professionnels de l'image tous métiers confondus (photographes, vidéastes, comédiens, set deisgners, directeurs artistiques, make up artists etc) qui garantissent la qualité des prods marram.

De contenus réseaux sociaux jusqu'aux publicités TV, marram.io devient le meilleur allié pour l'ensemble des productions photos, vidéos et motion design des entreprises soucieuses de leur image.

Enfin, la solution s'adapte aux besoins particuliers des annonceurs. Elle intègre leurs ressources et s'insère là où ils en ont besoin.

Pourquoi choisir marram ? Comment se distingue votre solution ?

LA : Les budgets des annonceurs ne croissent pas aussi rapidement que les volumes de contenus dont ils ont besoin, mais le niveau d'exigence et de qualité reste au même niveau.

C'est dans ce contexte que marram vient s'inscrire :

  • Une tech qui optimise les budgets en automatisant la gestion de projets
  • Une tech qui fluidifie les projets, notamment en transformant des besoins marketing en bon de commande opérationnel
  • Une communauté d'experts de l'image mise à disposition selon les ressources et besoins des clients, et qui garantie l'excellence des créations marram

Quelles étaient vos ambitions/attentes initiales concernant vos utilisateurs ? Aviez-vous raison ? Qu'est-ce qui vous a surpris ?

LA : Nous nous étions initialement concentrés sur la partie production (exécution d'idées créatives) mais nos clients nous ont rapidement demandé de proposer en plus de ressources en prod, des ressources en créa afin que notre solution puisse répondre à leurs attentes.

Notre cible principale est les Grands Comptes - aujourd'hui, nous avons notamment la chance de travailler avec des clients de renom comme par exemple L'Oréal, Fnac Darty, Hammerson, la Caisse des Dépôts ou encore Editis.

Petite surprise en revanche, nous nous sommes rendus compte que notre solution pouvait également, sur certaines de nos offres, intéresser des PME et des ETI. Pensée pour répondre aux enjeux des grandes entreprises, marram répond finalement aussi aux besoins d'entreprises plus petites mais qui attachent beaucoup d'importance à leur image.

Pourquoi une levée de fonds ?

LA : L'ambition de marram est de devenir un acteur majeur de la création et production de contenus visuels en Europe d'ici 3 ans puis d'exporter son savoir-faire au-delà des portes de l'Europe.
Une levée de fonds de 700ke avec des investisseurs privés et la BPI permet aujourd'hui à marram de se donner les moyens de ses ambitions. En particulier, cette levée permet à marram d'aller plus vite sur le développement de son outil, sur son développement commercial et sur le développement de sa communauté exclusive de professionnels de l'image.
Cette levée de fonds apporte également à marram l'expertise d'investisseurs impliqués, bienveillants et force de proposition sur des sujets aussi variés que le développement produit, la stratégie commerciale, le pilotage ou encore les ressources humaines.

Que vous a apporté l’Incubateur HEC Paris ?

LA : L'incubateur HEC a joué un rôle essentiel dans le développement de marram :

  • Des échanges avec des experts de notre secteur (directeurs marketing, experts de la prod)
  • Des échanges avec des professionnels expérimentés sur de nombreux sujets et avec l'équipe de l'incubateur (premiers contrats, premiers recrutements, ...)
  • Des introductions auprès de nos premiers investisseurs

Qu’attendez-vous aujourd’hui ?

LA : Un magazine de presse de renom nous fait l'honneur d'une parution en kiosques le 25 mars. A ne pas manquer !

 

En savoir plus sur l'incubateur HEC Paris