Aller au contenu principal
A propos d'HEC A propos d'HEC Faculté et Recherche Faculté et Recherche Grande Ecole
& Masters Grande Ecole
& Masters
MBA Programs MBA Programs Programme PhD Programme PhD Executive Education Executive Education Summer School Summer School HEC Online HEC Online
A propos d'HEC En bref En bref Qui sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Egalité des chances Egalité des chances HEC Talents HEC Talents International International Vie du campus Vie du campus Développement durable Développement durable Diversité et inclusion Diversité et inclusion Stories Stories Fondation HEC Fondation HEC Coronavirus Coronavirus Faculté et Recherche À propos À propos Corps professoral Corps professoral Départements Départements Centres Centres Chaires Chaires Knowledge Knowledge Grande Ecole
& Masters
Grande Ecole
Master in Management Grande Ecole
Master in Management
Master in International
Finance Master in International
Finance
MS
et Masters MS
et Masters
Programmes Ecole
Polytechnique-HEC Programmes Ecole
Polytechnique-HEC
Doubles Diplômes
en Admission directe Doubles Diplômes
en Admission directe
Visiting
students Visiting
students
Certificats Certificats Vie
Etudiante Vie
Etudiante
MBA Programs MBA MBA Executive MBA Executive MBA TRIUM EMBA TRIUM EMBA Programme PhD Overview Overview HEC Difference HEC Difference Program details Program details Research areas Research areas HEC Community HEC Community Placement Placement Job Market Job Market Admissions Admissions Financing Financing Executive Education Executive Masters Executive Masters Certificats Executive Certificats Executive Programmes courts Executive Programmes courts Executive Online Online Entreprises Entreprises Executive MBA Executive MBA Infinity Pass Infinity Pass Summer School Youth programs Youth programs Summer programs Summer programs HEC Online En bref En bref Programme diplômant Programme diplômant Certificats Executive Certificats Executive MOOCs MOOCs Summer Programs Summer Programs
Executive Education

Notre école de coaching est très reconnue en France et nous avons l’ambition de la faire figurer parmi les meilleures au monde

Marc Beretta est franco-irlandais. Il a longtemps travaillé dans la finance au sein de grands groupes avant de changer radicalement de cap il y a 17 ans en se formant au métier de coach. Il a ouvert son propre cabinet international, Inis alga et HEC Paris lui a récemment confié la direction de son école de coaching. Voici un entretien avec un pionnier dans le domaine. 

Discussion entre deux participants de l'école de coaching d'HEC.

Le coaching intervient souvent à un moment de remise en question professionnelle. Cela a-t-il également été le cas pour vous ?

En effet ! J’ai d’abord travaillé pendant 15 ans dans la finance, notamment chez LVMH. Et puis, il y a 17 ans, j’ai eu envie d’autre chose et je me suis formé au métier de coach. Je suis Certifié Master Coach MCC par la Fédération Internationale de Coaching (ICF). J’ai ensuite fondé mon propre cabinet, Inis alga, qui signifie « L’île noble » en celte, la langue de mon pays d’origine, l’Irlande. Je continue à pratiquer le coaching en plus de mes nouvelles fonctions de Directeur de l’école de coaching d’HEC Paris. Pour moi, c’est très important de ne pas se couper de la pratique. Parmi les candidats à notre formation, il y a un bon nombre de professionnels en phase de réflexion pour changer ou évoluer dans leur carrière. Certains veulent tout simplement cesser leurs activités et devenir coach et d’autres veulent se perfectionner dans leurs fonctions en apprenant les techniques du coaching. C’est le cas des coach-managers, par exemple. 
 

Quand l’école de coaching d’HEC Paris a-t-elle ouvert ses portes ?

Notre école a été créée en 2003 par Michael Giffard. Depuis, nous avons formé 1800 coachs, en français et en anglais. Nous proposons des programmes de formation au coaching individuel, au coaching d’équipes et au coaching d’organisations. Notre offre est très riche. 


Aujourd’hui, beaucoup de gens se disent coachs, parfois dans des domaines très spécialisés. Ce n’est pas facile de s’y retrouver. Comment définissez-vous le coach professionnel ?

Je dirais que nous sommes formés pour accompagner les personnes que nous coachons à prendre le recul et l’espace nécessaires pour créer des prises de conscience et éclairer les angles morts. Le coaching est un processus d’autonomisation qui promeut le « best self ». Le coach ne distille pas ses conseils. Il ouvre des perspectives qui aident à prendre de meilleures décisions, à mieux gérer sa carrière ou à créer de la cohésion au sein d’une équipe. 


À qui s’adressent les formations proposées par l’école de coaching ?

Nous avons à la fois des particuliers qui prennent l’initiative d’apprendre notre métier, et des entreprises qui souhaitent former certains membres de leurs équipes, notamment des dirigeants et des managers, à la « coaching attitude ». Aujourd’hui, les entreprises veulent des managers-coachs. Et, bien sûr, à HEC Paris nous sommes particulièrement bien placés pour former ces derniers. Nous avons un vrai savoir-faire en la matière. Nous proposons plusieurs parcours spécifiques pour les coachs professionnels et les managers coachs. Nos participants sont issus de tous les secteurs du marché et de l’administration. À l’ère où il est prouvé que l’accompagnement humain est un facteur clé de réussite dans la transformation des entreprises, le métier d’accompagnement professionnel de type coaching est de plus en plus recherché. Et la crise sanitaire a encore accentué ce phénomène. 

Une fois le certificat d’Executive Coach HEC en poche, nos participants exercent le métier de coach professionnel ou bien ils poursuivent leur activité (de dirigeant, de DRH, de recruteur, d’outplacer, de médiateur, de consultant, d’avocat ou de professionnel de santé) en ayant bénéficié d’un parcours d’excellence qui leur a permis d’ouvrir de nouvelles perspectives. 

 

Marc Berreta


Marc Beretta  


Quels sont les prérequis pour devenir un bon coach ?

Quelques qualités naturelles me semblent essentielles comme faire preuve d’intégrité, respecter la confidentialité, être curieux et ouvert, savoir être au service d’autrui, savoir développer une relation de confiance, savoir accueillir l’autre dans son altérité, être connecté avec ses propres vulnérabilités, accepter de ne pas savoir, avoir de l’empathie, savoir vraiment écouter l’autre. Mais aussi être orienté résultats : une séance de coaching n’est pas une séance de discussion entre amis. L’autonomie, la responsabilité et la liberté de la personne coachée sont en jeux. Un bon coach ne prétend jamais savoir ce qui est bon pour l’autre. De plus, faire son métier sérieusement sans se prendre au sérieux, et avec une pointe d’humour quand cela est possible, est un gage de bon équilibre. 

Lorsque les candidats déposent leur dossier de candidature, nous sélectionnons en priorité ceux qui ont déjà des expériences professionnelles, si possible dans des environnements exigeants. En général, nous ne retenons pas de candidature de jeune diplômé car nous estimons que les candidats expérimentés ont plus de chances d’avoir été confrontés aux reliefs de la vie, et, en conséquence, à leurs propres vulnérabilités. Et c’est un point important pour pouvoir accompagner les autres. Ensuite, au moment des entretiens de la seconde phase de sélection, nous accordons une grande importance aux soft skills, à l’intelligence émotionnelle. Nous recherchons des femmes et des hommes qui savent mettre autrui au centre, et surtout pas eux-mêmes. 


Comment se déroulent les programmes de formation ?

Il faut en général compter entre 12 et 30 jours répartis entre 4 et 10 sessions sur une année. Les formations comprennent des cours sur l’éthique et sur la qualité de l’écoute. Car le coach doit être capable d’écouter à la fois ce qui est dit et ce qui ne l’est pas. Il y a également des cours pour améliorer sa capacité à poser des questions dites « puissantes », pour faire émerger de nouvelles idées, par exemple. Et puis nous proposons des cours sur des sujets traditionnels comme l’analyse transactionnelle, et sur des thèmes plus actuels comme l’impact social et le développement personnel. Sur l’un de nos programmes, nous organisons même une journée de formation au contact des chevaux : une expérience très intéressante ! Au total, l’école compte 75 intervenants : des coachs et des professeurs d’HEC Paris, notamment des experts en leadership. 


Quelles sont les prochaines étapes de développement de l’école ?

Nous renforçons notre stratégie de développement à l’international. Notre école est déjà très connue en France, mais notre ambition est qu’elle soit reconnue comme l’une des meilleures écoles de coaching au monde, tant pour la qualité de ses enseignements académiques que pour le sérieux de son recrutement de futurs coachs. Pour répondre à la demande internationale, nous proposons de plus en plus de formations online. 

Notre valeur ajoutée réside dans l’excellence du contenu de nos enseignements, dans notre pluridisciplinarité, ainsi que dans les mesures de « protection » que nous avons mises en place. En effet, nous invitons nos participants à développer une « pratique réflexive » pouvant prendre la forme d’une thérapie. Cela aide à établir la bonne distance entre le coach et le coaché, tout en limitant les risques de projection du coach sur les personnes qu’il suit. La plupart des personnes que nous avons formées se disent transformées à l’issue du programme !

 

Découvrir nos programmes en coaching